Le collectif Encore heureux... est né en 2013 d'une nécessité partagée au cœur de La Fonderie, qui travaille étroitement avec le Théâtre du Radeau, d'ouvrir le lieu à des pratiques qui soient non exclusivement consacrées au travail de l'art.

 

   Ce collectif rassemble des personnes d'horizons et pratiques plutôt hétérogènes : infirmiers, intermittents, chômeurs, travailleurs sociaux, psychologues, artistes, animateurs, patients et non.

 

   On pourrait dire que le travail du collectif consiste à se donner et partager des outils institutionnels, en compagnie de l'ensemble de ses salariés, emplois précaires, stagiaires et bénévoles qui travaillent dans le lieu Fonderie. L'espace, l'histoire et la capacité d’accueil de ce lieu ont permis des ouvertures concrètes, des rencontres précieuses et joyeuses, des hybridations de hasard mais aussi :

 

                    -   de fabriquer des passerelles entre des lieux, collectifs, hôpitaux de jour, IME, cliniques psychiatriques, CATTP, Groupes d'Entraides Mutuelles, clubs thérapeutiques, associations, ateliers, de manière, peut-être, à ce que quelque chose d’imprévu puisse advenir entre ces lieux et collectifs…

                    -   de permettre des séjours à la fonderie, en compagnie de gens venus de lieux divers, et travailler ensemble à des ateliers théâtre, bricolage, lecture, radio, cinéma, gravure, cuisine, poterie, musique...

                    -   d’offrir des spectacles, organiser des conférences, fabriquer des émissions de radios, de regarder des films, construire des cabanes, faire la vaisselle, penser à plusieurs le cours des journées...

 

 

 

 

L'initiative Encore Heureux... est soutenue par la Ville du Mans, le Conseil Régional des Pays de la Loire et de la Drac ARS des Pays de la Loire.